Je m’appelle Gabriel Jonas Bird, depuis que je suis petit j’ai toujours été quelqu’un d’introverti et observateur. En société, je regarde beaucoup plus que ce que je parle. C’est en grandissant que mon intérêt pour les interactions interpersonnelles s’est développé. J’étais facilement capable de cerner une personne en l’observant. Les hypocrites, les menteurs, les timides, les extravertis, j’étais capable non seulement de les repérer, mais également de les comprendre.

Un avenir très incertain

Au niveau de mon parcours professionnel, je me suis cherché pendant longtemps. J’ai commencé par faire un BEP hôtellerie restauration, car j’ai toujours considéré la cuisine comme un art qui permet de réunir les gens. Après deux ans et des soucis de santé, j’ai été contraint d’abandonner l’hôtellerie. Une fois rétabli, je me suis retrouvé dans le flou total. Pas d’emploi, pas de formation, pas d’avenir. J’ai vagabondé de formation en formation, et je me suis ainsi retrouvé à faire de la maçonnerie et de la boucherie, mais mes problèmes de santé m’ont contraint à abandonner les métiers manuels.

Après un an de formation à distance en comptabilité, j’ai compris qu’il me manquait quelque chose. En effet, durant cette année j’ai été très seul, ayant coupé presque tout contact avec mes proches. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de contact avec les gens. C’est alors que j’ai pu intégrer une formation professionnelle afin de décrocher un BAC professionnel commerce. Je me suis ensuite dirigé vers les métiers de la communication en intégrant un DUT Services et Réseaux de Communication, mais malheureusement plus de la moitié de cette formation était axée sur la technique et les réseaux, ce qui ne m’intéressait pas du tout. J’ai donc naturellement échoué dès la première année.

Interactions avec autrui, l'essentiel du travail

J’ai finalement réalisé que dans le commerce les interactions avec les gens étaient l’essentiel du travail. Je suis donc retourné vers ces métiers. Grâce à mes connaissances et mes expériences sur la communication non verbale, je suis capable de m’identifier à mes clients afin de mieux les cerner, que ce soit leurs attentes ou leurs besoins. J’ai même appris à utiliser le mirroring (la mise en miroir) ce qui me permet d’être sur la même longueur d’onde qu’eux et bien évidemment conclure facilement mes ventes.

Tout au long de mon parcours, je me suis penché sur la recherche et la compréhension du non verbal. Découvrant et comprenant petit à petit que les profils que j’étais capable d’établir étaient basés en grande partie sur la communication non verbale, les micros expression et s’apparente même au Cold Reading (la lecture à froid).

La communication, source d'inspiration

Aujourd’hui, la découverte de la communication reste une de mes passions les plus présentes. Toujours très à l’écoute, gardant mon jugement pour moi-même j’ai pu accumuler les secrets personnels de chacun, ce qui m’a très rapidement permis d’établir des profils. La musique est également un moyen de communiquer, plus spirituellement et émotionnellement certes, mais cela permet de mieux comprendre les gens. Je suis toujours quelqu’un d’observateur, mais grâce à mes connaissances acquises au fil des ans, je suis maintenant capable de m’adapter à grand nombre de situations.