La mnémotechnie est un ensemble de techniques mnémoniques permettant de se souvenir de diverses choses. Avec la méthode décrite ci-dessous vous serez capable de retenir facilement, dans un premier temps, une liste d’une dizaine de mots et leur ordre sans faire d’effort et en moins d’une minute. Avec du temps et de l’entrainement, vous serez capable de retenir une centaine de mots en un temps record.

Théorie

La méthode consiste à se créer un « mémorial virtuel » pour ainsi pouvoir s'y balader à l’intérieur comme bon nous semble. Ce qui est comparable à une balade virtuelle dans la mémoire pour pouvoir y rechercher les informations dont nous avons besoin.

Pour créer un mémorial virtuel, il vous faut tout d’abord établir la carte d’un lieu que vous connaissez très bien, et où vous pouvez, si vous le désirez, en fermant les yeux, vous balader librement à l’intérieur. Vous allez attribuer à chaque point clé de ce lieu un numéro.

Voici un exemple concret :

Imaginez un lieu, pour l’exemple en question il s’agira d’une chambre. Avant d’entrer dans la chambre vous devez passer la porte ( 01 ) dès que vous franchissez le seuil de la porte vous tombez sur un mur, c’est le mur de votre placard et dessus y est collé un miroir ( 02 ), vous tournez la tête à droite et vous remarquez un poster sur votre mur ( 03 ) vous regardez alors à votre gauche et vous voyez un autre mur sur lequel est collé un tableau ( 04 ) vous avancez un peu et vous tournez la tête à droite, de là vous apercevez le mur d’en face, où des malles y sont collées ( 05 ), vous continuez à avancer et observer au centre de la pièce le meuble sur lequel votre ordinateur est posé ( 06 ), vous vous asseyez donc sur votre lit ( 07 ) et vous apercevez sur le mur d’en face qu’il y a un piano qui est collé ( 08 ), vous regardez sur votre gauche et vous pouvez ainsi voir votre fenêtre avec un personnage fictif dessus ( 09 ), pour finir vous baissez la tête pour prendre un mouchoir qui se trouve sur votre table de nuit ( 10 ).

Votre mémorial virtuel est construit avec chaque étape, et vous savez que vous pouvez y placer une dizaine d’objets et vous souvenir non seulement de l’objet, mais aussi de son emplacement. Une fois votre premier mémorial virtuel créé vous pourrez en créer autant que vous le voudrez par extension. Ainsi vous pourrez retenir autant d’éléments que vous le désirez. Pour un exemple simple, prenez une maison constituée de plusieurs pièces : Couloir d’entrée, garage, cuisine, salon, salle à manger, chambres, salle de bain, etc. Ces pièces sont donc des extensions à votre premier mémorial virtuel auquel elles viennent donc s’ajouter ( par exemple : pour la salle de bain : la porte ( 11 ), en face, la douche ( 12 ), à droite, des miroirs ( 13 ) et ainsi de suite… ).

Mise en application

Voici une série d’exercices qui vous permettra de mettre en application le mémorial virtuel.

Exercice n°1 :
Retenez en moins d’une minute une liste de dix mots en les plaçant un à un dans votre mémorial virtuel.

1. Lunette 2. Disque 3. Photo 4. Radiateur 5. Assiette
6. Carte 7. Béret 8. Béquille 9. Coussin 10. Ciseaux

Après avoir placé chaque mot dans votre mémorial virtuel vous devez être capable de les citer un par un dans le bon ordre, ainsi que de répondre aux questions suivantes.

— Quel était le troisième mot ?

— En quelle position était le coussin ?

— Quel mot se trouvait après photo ?

— Quel mot n’était pas dans la liste ? Béquille, oiseau, ciseaux ?

Exercice n°2 :
Prenez un jeu de cartes et essayez de mémoriser une dizaine de cartes pour commencer. Vous pouvez en mémoriser bien plus selon la taille de votre mémorial virtuel. Ceci fait, nommez-les ainsi que leur ordre dans le paquet.

Technique de mémorisation

Un mémorial virtuel peut s’avérer très utile lorsque vous avez à retenir des informations comme des noms, des numéros de téléphone, l’emplacement des cartes d’un jeu complet, une partie de dames, une partie d’échec, ainsi que dans n’importe quelle situation. Il est donc important de bien maîtriser la technique.

Vous pouvez également découvrir