Vous avez certainement, à un moment, été victime de manipulation par les statistiques. Peut-être était-ce une manipulation involontaire, ou peut-être totalement volontaire. Quoi qu’il en soit, qui n’a jamais fait appel aux chiffres pour appuyer un argument ? Avez-vous déjà sorti une phrase qui contenait des pourcentages ? Quel effet cela a-t-il eu sur votre (vos) interlocuteur(s) ?

Des statistiques à l’usage de la manipulation

Faire usage des statistiques pour manipuler une personne est quelque chose de beaucoup plus fréquent que vous ne pouvez l’imaginer.

Une étude menée par le professeur Blander de l’université de Yale, a mis en avant la preuve que 80% d’un auditoire est susceptible de croire en vos arguments, quels qu’ils soient, tant que ceux-ci sont accompagnés d’un pourcentage.

Comment utiliser cette technique ?

Si vous êtes arrivés jusqu’ici sans même vous demander si ce qui a été dit plus haut est la vérité, vous venez de vous faire avoir par la technique des pourcentages. Pour ceux ayant lu l’article sur le la preuve scientifique, vous vous êtes certainement aperçus que la technique des pourcentages a été agrémentée de celle de la preuve scientifique.

Concrètement, qu’est-ce que la technique des statistiques ?

La technique des statistiques consiste à utiliser le fait que pour la plupart des gens, lorsque des chiffres sont présents dans une phrase, ceux-ci sont forcément justes, donc, irréfutables.

Vous savez maintenant que si vous voulez convaincre une personne, il vous suffit de faire appel à des statistiques. Cependant, prenez soin de ne pas en abuser, ni d’utiliser des chiffres trop précis.

Apprendre à manipuler

La technique des statistiques est une bonne méthode pour convaincre rapidement une personne, vous en avez la preuve juste au-dessus, avec l’étude menée par le professeur Blander (pour ceux qui n’auraient pas compris : La phrase concernant l’étude est totalement fausse, une pure invention qui vise à vous démontrer la technique des statistiques).
Prenez garde à ne pas utiliser cette technique sur une personne énervée ou sur quelqu’un qui remet en doute tout ce que vous dites, car cette dernière trouvera toujours le moyen de vous contredire, pouvant aller jusqu’à utiliser vos arguments contre vous. Méfiance !

Vous pouvez également découvrir