Cet article fait directement suite à celui permettant de détecter les mensonges grâce au pouls, aux répétitions, a la respiration, à la latence et à une technique consistant à faire répéter à l'envers l'histoire qu'on viens de nous raconter pour savoir si celle-ci est un mensonge ou non. Si vous n'avez pas encore lu l'article précédent, n'hésitez pas à le lire en priorité. Suivez ce lien.

Le souci du détail

"C'était hier, il faisait nuit, il y avait un chat qui marchait drôlement, il était noir, et oui j'ai effectivement vu cette personne se diriger vers la voiture de sa femme".

Voici une réponse à la simple question : " Avez-vous vu Alexandre se diriger vers la voiture de sa femme ?"

C'est vrai, la réponse est quand même exagérée, mais voici quand même un petit exemple. Lorsqu'une personne ment, il peut arriver qu'elle soit trop portée sur le détail de peur que son histoire ne soit pas crédible, mais au final elle dit beaucoup de choses inutiles qui la trahissent. Se concentrer sur ce détail, est un bon moyen de détecter les mensonges.

Le retrait

Le retrait est un pas en arrière qui est effectué tout en croisant les bras. Cette position est dite de "défense". Lorsqu'une personne emploie cette même position, c'est qu'elle est en train de se refermer sur elle-même et/ou vous mentir. Avoir une conversation avec une personne qui se trouve dans cette position de retrait devient alors très difficile voir impossible, car elle va se braquer et se replier, ainsi vous ne pourrez plus rien tirer de positif, il faudra à nouveau mettre la personne dans une position d'ouverture si vous voulez obtenir quelque chose.

Si une personne emploie cette position, veuillez bien faire attention à la phrase qu'elle emploie en même temps, car cela peut vous permettre de détecter des mensonges !

Barrière

"Je me sens vraiment bien avec vous !"
"Je ne vous cache rien !"
"Croyez-moi !"

Qu'est-ce qu'une barrière ?

Lorsqu'une personne vous parle en interposant un objet entre vous et lui, c'est qu'elle met une barrière, soit parce qu'elle ne se sent pas totalement à l'aise, soit pour garder une certaine distance, ou encore parce qu'elle est en train de mentir, et de cette façon vous ne pouvez pas entrer dans son espace intime et ainsi découvrir ses réelles pensées. Généralement, l'objet est placé proche du ventre ; ce geste est fait inconsciemment pour protéger nos organes vitaux.

Si une personne place un objet entre vous et elle pendant une conversation, il est fort possible que quelque chose n'aille pas, soyez très prudent et utilisez cette technique pour détecter les mensonges !

Haussement de lèvres

Lorsqu'une personne hausse les lèvres tout en parlant, il se peut que cette personne ne croit pas un mot de ce qu'elle dit. Cette expression peut-être très difficile à capter, car elle fait généralement partie des micro-expressions. Soyez donc très vigilant !

ATTENTION : Cependant, attention à ne pas confondre ce mouvement avec une ressemblance analogue qui est l'abaissement des commissures des lèvres, qui donne un visuel identique, mais un mouvement différent donc, une signification différente.

Répétition

Qu'est-ce que la répétition ?

Une répétition se produit lorsqu'une personne emploie les mêmes mots plusieurs fois dans une phrase.


Exemple : Ce n'est pas de ma faute, c'est n'est pas moi qui ait abîmé ta voiture ce n'est pas de ma faute.

Ce exemple est très marquant, on voit bien la répétition en fin de phrase, cela signifie que la personne n'arrive pas vraiment à suivre le mensonge qu'elle expose, ce qui est la cause directe cette répétition. Restez donc très attentifs aux répétitions, cela pourra vous aider à détecter si une personne ment.

Interjection

Qu'est-ce qu'une interjection ?

Une interjection est utilisée pour marquer une émotion spontanée ( joie, colère, surprise, peur, etc. ), adresser un message bref à un destinataire ( dénégation, salut, etc. ) ou pour réaliser l'image sonore d'un événement ( explosion, bruit, etc. )

Ainsi, "hum, heu" sont des interjections utilisées lorsque nous essayons de trouver nos mots, et cela évite une pause blanche.


Exemple : Ce que je faisais l'autre jour ? Hum... Je... Heu.. Je dormais tranquillement heu... je faisais rien de particulier... Hum... Oui, c'est ça.

Ici il peut y avoir deux explications possibles à l'utilisation d'interjections. Soit la personne essaie de se souvenir de ce qu'elle faisait, soit celle-ci est en train d'inventer un mensonge.

Attention donc à un nombre important d'interjections dans une phrase !

Fragmentation

La fragmentation est le fait de marquer des pauses fréquentes dans une phrase. Pour l'étudier, nous allons à nouveau prendre la vidéo de Bill Clinton :

On entend bien que lorsqu'il parle et qu'il dit "I did not have sexual relation with this woman, miss Lewinsky" il coupe sa phrase :


"I did not [pause] have [pause] sexual [pause] relation with this woman [pause] miss Lewinsky"

La fragmentation est utilisée lorsqu'une personne veut appuyer ce qu'elle est en train de dire, ou lorsqu'elle essaie de convaincre quelqu'un alors qu'elle n'est elle-même pas convaincue.

Dans cet exemple on peut dénoter quatre pauses, elles sont là pour appuyer ce qui est dit, mais trahissent ses véritables pensées.

Étudions maintenant sa phrase


" I did not" : Il marque une pause, car il veut appuyer le fait qu'il ne l'a pas fait.
" have" : Il fait une pause ce qui trahit ses réelles pensées, car même s'il appuie le fait qu'il ne l'a pas fait grâce à la pause précédente, cette fois-ci il justifie clairement son acte.
" sexual" : Il fait encore une pause pour appuyer le fait que c'est bien du sexe qu'il parle.
" relation with this woman" : Il marque une dernière fois une pause pour bien démontrer le fait que cela soit bien avec CETTE FEMME, uniquement elle !

Les pauses

La pause est le fait d'arrêter toute action, ou dans notre cas toute parole pour laisser un blanc silencieux.

Comment utiliser les pauses pour détecter un mensonge ?

Un menteur ressent généralement un mal-être lorsqu'il y a de grosses pauses et par conséquent se sent obligé de les remplir. Le menteur fera en sorte de ne jamais laisser de blanc.

Lorsque vous avez à détecter un mensonge lors d'un interrogatoire vous pouvez vous servir de cette information à votre avantage en laissant des blancs entre chaque question.

Phrase de renforcement

Qu'est-ce qu'une phrase de renforcement ?

C'est lorsque l'on utilise une phrase pour appuyer ce que nous allons dire. Lorsqu'une personne dit la vérité, elle n'a généralement pas besoin d'utiliser de phrases de renforcement. Par exemple, la phrase "Je ne vous le dirai qu'une fois" est une phrase qui sert à renforcer ce qui va être dit, mais est totalement inutile.

Vous pouvez également découvrir