La personnalité est construite sur le mode de pensée, les choix, goûts et intérêts, sur le monde avoisinant, sur les gens que l’individu côtoie et sur d’infinis paramètres qui peuvent varier à tout moment. Il devient alors difficile, voire impossible de définir précisément une personnalité. Il existe de nombreux tests qui resteront plus ou moins vraisemblables et qui feront ressortir les caractéristiques clés d’une personnalité. Mais aucun test n’est sûr à 100%. Avant de déterminer la personnalité d’un Homme et de le classer dans une catégorie, il faut savoir que cette étude psychique sera valable uniquement sur un instant T bien défini. Puisque l’être humain est infiniment complexe et changeant, il serait absurde de penser que sa personnalité reste figée toute une vie. Il existe cependant une méthode assez fiable qui permet de déterminer le comportement d’une personne et ainsi d’analyser sa personnalité.

Robert Moore, professeur en psychologie analytique, suivant le mouvement Jung, a mis au point une méthodologie pour définir le type de personnalité. Il l’a nommé « king, warrior, magician, lover », souvent abrégé KWMP. Elle divise donc les personnalités en quatre champs : Les rois, les guerriers, les magiciens et les amoureux. Il faut avant tout, prendre en compte le fait que nous ne sommes pas dans une seule catégorie, mais dans les quatre à la fois. Cependant, il y a certains traits qui sont prédominants.

Avant de définir les différentes catégories, vous devez savoir que le cerveau possède deux hémisphères : le droit et le gauche. Chaque hémisphère possède un rôle bien distinct, mais travaillent en collaboration pour le traitement des informations.

Hémisphère droit : Il est non verbal, synthétique, concret, analogique, atemporel, non rationnel, spatial, intuitif et global. L’hémisphère droit est désordonné mais c’est par celui-ci que l’on ressent, que l’on peut réagir. Il communique par les émotions et est spontané. Il possède de nombreuses autres caractéristiques qui seront détaillées plus tard.

Hémisphère gauche : Il est verbal, analytique, symbolique, abstrait, temporel, numérique ou digital, logique et linéaire. L’hémisphère gauche est donc l’opposé du droit. Il est ordonné, logique et cartésien, il communique par la parole, il est réfléchi. Comme pour l’hémisphère droit, nous verrons les caractéristiques plus loin.

Cette partie n’est qu’une introduction et surtout un bref rappel concernant les hémisphères. Le prochain article traite de la méthodologie de Robert Moore, en définissant les quatre archétypes.

Vous pouvez également découvrir