La première chose que vous devez retenir à propos du langage non verbal, c’est qu’il dénonce ce que vous ne voulez ou ne pouvez pas dire. Le langage non verbal est une extension de la capacité de communication (la parole). Il est utilisé pour faire passer des sentiments positifs ou négatifs. Comme si on s’exprimait d’une voix joyeuse ou triste.

Le langage non verbal négatif

C’est simplement la gestuelle employée qui exprime nos émotions du moment. En aucun cas elle ne définit notre humeur. C’est seulement les messages que notre subconscient transmet. Comme son nom l’indique, il est négatif, car il survient lorsque l’individu ressent des émotions négatives.

Le langage non verbal négatif se manifeste physiquement, le plus souvent par les gestes suivants :

  • Épaules reculées.
  • Contact avec les yeux persistants.
  • Les bras croisés sur la poitrine.
  • Transpiration.
  • Les mains crispées.
  • Balancement d’une partie du corps.
  • Grincement de dents.

Ces comportements de négativité peuvent être vus lors de scénarios variés. En effet on les utilise selon notre humeur et les circonstances du moment.

Comment l’humeur peut-elle affecter le langage non verbal ?

Lorsque l’individu se sent bien, heureux, son corps est détendu et ses yeux transmettent un sentiment de bien-être (dans certains cas dilatation de la pupille).
Cependant si ce même individu se sent triste, de mauvaise humeur, le message transmis sera alors totalement différent. Effectivement si la personne est agacée, contrariée, mécontente par rapport à quelque chose ou une situation, il pourra toujours essayer de le dissimuler en continuant à discuter normalement, en essayant d’être joyeux, etc.
Son inconscient sera alors en désaccord et enverra des signes de négativité qui passeront par la gestuelle. Il paraîtra alors plus crispé et ses positions seront bien différentes.
Devant un bon observateur, même les plus doués ne peuvent pas cacher totalement les signes de négativité.

Quelles sont les causes du langage non verbal négatif ?

Comme dit précédemment dans l’article, l’humeur à une incidence importante sur le langage non verbal, mais d’autres facteurs entrent en compte :

  • L’ennui.
  • La frustration.
  • La nervosité.
  • Être accusé à tort.

Tous ces éléments peuvent provoquer un langage non verbal négatif.
Nous savons tous plus ou moins comment réagissent les personnes de notre entourage quotidien lors de ces situations. Il est donc intéressant d’observer leurs comportements. Cela peut vous aider à mieux apprendre et comprendre le langage non verbal.

Vous pouvez également découvrir