Le langage non verbal est constitué de mouvements conscients ou non d’une partie du corps. Cette action est effectuée pour accompagner une émotion, une pensée ou un sentiment. Parfois ces mouvements peuvent nous fournir de précieuses informations sur ce que pense ou ressent une personne, d'autres fois ces mouvements peuvent être de simples spasmes involontaires dus à une réaction physique provoquée par le stress ou des émotions fortes.

La Psychologie et le langage non verbal

Pendant des années, de nombreux psychologues se sont penchés sur le langage non verbal et la façon dont fonctionne l’esprit humain. Ils ont cherché à établir des liens entre les mouvements physiques et les processus émotionnels. Ces connexions peuvent nous en dire beaucoup sur l’état émotionnel de quelqu’un, ainsi que sur sa façon de penser ou de ressentir. Ils peuvent même nous dire si un individu ment ou non.

Le langage non verbal conscient

Nous utilisons nos yeux, notre bouche, nos mains ou notre corps si nous voulons atteindre un certain but. Cela peut être de laisser une personne du sexe opposé savoir que nous l’aimons jusqu’à exprimer à une autre personne que nous ne voulons pas parler avec elle.
En prenant conscience du langage non verbal, nous pouvons réussir à en dire autant qu’avec des mots.

Un geste de la main, un clin d’œil, une coupe de cheveux, toutes ces choses transmettent des informations qui peuvent nous en dire long sur une personne sans même avoir besoin de l’entendre parler.

Le langage non verbal inconscient

Le langage du corps inconscient peut lui aussi donner beaucoup d’informations sur la façon dont une personne pense ou sur ce qu’elle ressent. Le problème : le langage non verbal inconscient peut parfois révéler des informations qu’on voudrait cacher.

Par exemple : Si vous êtes inquiet pour une quelconque raison vous serez inconsciemment amené à vous ronger les ongles, vous frotter les yeux, battre des doigts sur une table ou bouger constamment sur votre chaise.

La liste est interminable pour les mouvements physiques, mais il y a un nombre limité de correspondances émotionnelles. C’est là où la psychologie prend tout son sens, car un psychologue formé et expérimenté peut et doit être capable de lire ces signes et les relier à des émotions ressenties par la personne.

Profilage psychologique grâce au langage non verbal

Le langage non verbal et la psychologie n’ont jamais été aussi interdépendants que lorsqu’ils sont utilisés dans le profilage d’un individu. Il est vrai que certaines personnes sont très bonnes pour raconter des mensonges. Il existe une minorité étant capable de tromper un polygraphe (détecteur de mensonges), mais ces personnes peuvent plus difficilement tromper quelqu’un qui a été formé à la détection du mensonge grâce au langage non verbal.

Pour finir, il est nécessaire de préciser que certaines personnes agissent négativement en cas de stress ce qui peut entraîner un excès de gestes illustrateurs, de gestes manipulateurs et de gestes dissimulateurs, mais pour la plupart cette combinaison (stress – négativité) donne une image assez précise de la façon dont l’esprit humain fonctionne en coordination avec le corps.

Vous pouvez également découvrir