Le scientifique français Guillaume Duchenne de Boulogne a utilisé l’éléctrodiagnostique et la stimulation électronique afin de distinguer un sourire authentique des autres types de sourires. Ses expérimentations lui ont permis de conclure qu’un vrai sourire est formé non seulement par les muscles buccaux, mais aussi par les muscles oculaires, ainsi les sourires authentiques sont nommés sourires de Duchenne.

Dix-sept muscles sont utilisés simultanément pour sourire, notamment les zygomatiques qui peuvent être contrôlés de manière consciente, et l’oculis orbiculaire (muscles formant une zone autour des paupières) qui ne peut être utilisé de manière consciente. Lors d’un sourire authentique, les muscles orbiculaires sont sollicités, on voit alors se former des pâtes d’oie.

Les différents types de sourires

Il existe environ une cinquantaine de types de sourires différents. Nous allons voir ci-dessous les plus fréquents.

Le sourire avec les lèvres serrées : Les lèvres sont serrées et tendues, elles ne laissent pas apparaître les dents. Ce sourire de politesse est utilisé le plus souvent lorsque l’on est en contradiction avec les propos évoqués. Par exemple quand on dit à une personne que sa coiffure lui va bien, mais qu’on pense tout à fait le contraire.

Le sourire sarcastique : Le visage affiche deux émotions différentes, un seul côté des lèvres est relevé tandis que l’autre est baissé. Ce sourire affiche le mépris, le sarcasme.

Le sourire compulsif : Certaines personnes ont toujours le sourire, les dents apparentes, mais avec une absence de ride autour des yeux. Ce sourire suspect montre qu’ils savent quelque chose que vous ignorez, ou qu’elles sont fausses avec tous le monde. Cependant, certaines personnes sont toujours heureuses, et même quand elles ne le sont pas elles continuent à afficher ce sourire.

Le sourire social : la plupart du temps, les dents du haut sont visibles. Les personnes faisant usage du sourire social semblent se moquer ou s’amuser tout le temps. Cela les fait paraître plus heureux, conviviales et donc plus agréables et facile à approcher.

Le sourire de Duchenne : Il est authentique et surviens lors d’une vraie joie. Les muscles zygomatiques et orbiculaires se contractent.

Vous pouvez également découvrir