Les différents types de personnalités vus précédemment prennent en compte uniquement les théories Jungiennes et la méthodologie de Robert Moore. Maintenant que ces concepts sont compris et assimilés, nous pouvons aller plus loin avec l’introduction du MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Le MBTI est un outil permettant de déterminer le type psychologique d’une personne selon des critères bien définis, et à les classer par lettres. Nous pouvons ainsi retrouver 16 types psychologiques formés grâce aux préférences et aux fonctions prédominantes chez un individu. Il existe donc quatre critères distincts.

Orientation de l’énergie : C’est un des premiers critères. Il permet de déterminer si la personne est extravertie ou introvertie. Les lettres attribuées à ce critère sont E et I.

Recueille de l’information : Chaque être possède sa façon de recueillir des informations selon deux critères. Il peut soit utiliser son ressenti, sa sensation (S), soit faire usage de son intuition (N).

Prise de décision : Pour effectuer une prise de décisions, on peut faire appel à deux fonctions qui sont la pensée (T) ainsi que le sentiment (F).

Mode d’action : Il permet de déterminer si l’individu agit principalement de manière rationnelle, c’est ce qui est déterminé comme le jugement (J), ou de manière irrationnelle déterminée comme la perception (P). D’après Jung, la perception est extravertie, alors que le jugement est introverti.

C’est en combinant ces quatre préférences que nous arrivons à 16 types psychologiques différents. Concernant l’introversion et l’extraversion, veuillez vous référer à l’article précédent. Nous allons maintenant voir les caractéristiques des différentes préférences du MBTI.

Introduction au MBTI

Sensation : Les personnes préférant la sensation concentrent leur attention sur les détails plutôt que d’avoir une vision globale. Ils ont une large préférence pour le court terme, le concret plutôt que le long terme.

Intuition : Ils préfèrent avoir une vision globale d’une scène plutôt que de s’attarder sur les détails. Ils s’attardent à penser sur le long terme plutôt que de vouloir obtenir des résultats immédiats.

Pensée : Lors de prise de décision, il n’y a pas de place pour les considérations sociales ou pour les préférences personnelles. L’objectivité et la réflexion sont importantes. Ils sont tournés vers la logique.

Sentiment : La logique est souvent mise de côté au profit de critères personnels. Ils ont tendance à faire des choix en fonction de leur sentiment.

Jugement : Les personnalités axées sur le jugement ont besoin de planifier leurs activités. Ils ne mettent pas longtemps avant de prendre des décisions. La planification leur permet de garder une sensation de contrôle.

Perception : Prévoyants en cas d’impasse, les personnalités axées sur la perception ont une large tendance à garder ouvert un maximum de possibilité en cas de changement de plan. Ils ont donc du mal à prendre des décisions rapidement, car ils ont besoin d’évaluer un maximum de possibilités.

Cela conclut l’introduction au MBTI. Il est très important de comprendre et d’assimiler ses informations avant de passer à la suite.

Vous pouvez également découvrir