Nous sommes tous coupables à un moment ou un autre de mensonge social. Parfois pour ne pas blesser quelqu’un, d’autres fois parce que nous ne voulons pas dire que nous n’aimons pas un cadeau qu’on vient de nous offrir ou tout simplement parce que nous sommes mal à l’aise avec nos sentiments et nous ne voulons pas qu’ils soient connus.
Quelle que soit la raison pour laquelle le mensonge est commis et peu importe la force qui est mise pour affirmer qu’on dit la vérité, il y a des signes révélateurs qui ne trompent pas.

Signes physiques de malhonnêteté

Il existe quelques façons de voir si une personne ment, parmi celles-ci en voici quelques-unes :

  • Avoir les mains moites
  • Incapacité à maintenir un contact visuel ou contact visuel insistant
  • Déglutition fréquente
  • Avoir la bougeotte
  • Jeu avec les doigts
  • Changer de sujet

Avoir les mains moites

Ce signe n’est pas toujours perceptible, car il exige d’être en contact direct avec la personne. Néanmoins le symptôme notable se manifeste par augmentation du rythme cardiaque de la personne qui est en train de mentir. La détection des mains moites est l’une des méthodes utilisées par le polygraphe (détecteur de mensonges).

Incapacité à maintenir un contact visuel

Un des signes les plus communs est celui-ci. Un menteur aura du mal à maintenir un contact visuel tout au long de la conversation. Il regardera souvent autour de lui et essayera de se concentrer sur un endroit quelconque plutôt que de regarder directement dans les yeux de celui qui l’interroge. Ce signe est dû au fait que le menteur a peur que le mensonge se lise dans ses yeux.

À l’inverse, une personne qui aura un contact trop persistant peut aussi être un menteur, car dans ce cas il soutiendra le regard de son accusateur pour essayer de convaincre et essayer de savoir s’il a cru à son mensonge.

Déglutition fréquente

Une sécheresse de la gorge est souvent un signe physique dû à un mensonge. La personne aura besoin d’avaler plus souvent pour garder la gorge lubrifiée. Cette déglutition est également effectuée pour marquer une pause dans la conversation afin de laisser au menteur quelques secondes pour penser à la suite de son mensonge.

Avoir la bougeotte

Plus fréquent chez les enfants que chez les adultes, mais pas non plus inexistant. La bougeotte représente une manifestation physique du saut de l’esprit d’une chose à une autre en juxtaposant fiction et réalité. Les enfants ont tendance à bouger parce qu’ils sont mal à l’aise d’être pris en train de mentir au lieu de raconter la vérité.

Jouer avec ses doigts

Comme précédemment, c’est quelque chose que les enfants font plus fréquemment que les adultes, mais certaines personnes n’ont pas perdu ce réflexe et continuent à le faire. Jouer avec les doigts permet de garder un contrôle sur le corps en évitant d’avoir la bougeotte.

Changer de sujet

Une façon très courante d’éviter un mensonge chez un adulte est de changer de sujet, ce qui est souvent accompagné d’un mouvement physique soudain tel que se lever d’une chaise ou se déplacer hors de la ligne de mire d’une autre personne. Ce mouvement physique brusque, ainsi que le changement de sujet indique souvent que cette personne n’est plus capable de continuer son mensonge.

Tous ces signes sont courants, mais importants pour identifier un menteur. Notez que ces comportements sont connus par les menteurs professionnels et sont donc plus difficilement perceptibles.

Pour continuer sur la détection du mensonge, voici notre rubrique dédiée : Le Mensonge.

Vous pouvez également découvrir