Les secrets du cold reading

Le cold reading, ou lecture à froid en français, est une technique utilisée par les mentalistes, les mediums et les magiciens pour donner l’illusion de lire dans les pensées ou de prédire l’avenir. Cette pratique repose sur une série de techniques de communication non verbale, de psychologie et de suggestion qui permettent de donner l’impression d’avoir des informations confidentielles sur une personne sans en savoir réellement plus que ce que celle-ci dévoile volontairement.

Dans cet article, nous allons décortiquer les secrets du cold reading et vous dévoiler les principales astuces utilisées pour impressionner et fasciner un public en faisant croire à des dons surnaturels.

La première étape du cold reading est l’observation. En scrutant attentivement la personne à qui l’on souhaite faire une lecture, on peut déjà obtenir de nombreuses informations. La tenue vestimentaire, la coiffure, les bijoux portés, les tatouages, les cicatrices, la gestuelle, les expressions faciales, tout peut donner des indices sur la personnalité, le mode de vie, les émotions ou les préoccupations de l’interlocuteur.

Ensuite, il est essentiel de poser des questions ouvertes pour inciter la personne à parler d’elle-même. Les réponses fournies permettent alors d’affiner les déductions et de confirmer ou infirmer les hypothèses émises précédemment.

L’utilisation de la technique de Forer (ou effet Barnum) est également très courante en cold reading. Il s’agit de donner des informations générales et vagues qui peuvent s’appliquer à quasiment tout le monde, mais qui donnent l’impression d’une révélation personnelle. Par exemple, dire à quelqu’un qu’il est parfois timide en société mais qu’il peut être très sociable dans un cadre familier est une affirmation qui pourrait convenir à la majorité des individus.

4. Les cold readers utilisent aussi la technique du chapelet, qui consiste à enchaîner une série d’affirmations en faisant croire à l’interlocuteur qu’elles sont interconnectées. En réalité, chaque affirmation est indépendante et peut s’appliquer à n’importe qui, mais la rapidité de l’énoncé et la fluidité de la présentation donnent l’impression d’une lecture précise et détaillée.

La technique de la pêche aux indices est également très efficace en cold reading. En suggérant des informations au fur et à mesure de la discussion, le cold reader peut observer les réactions de son interlocuteur pour confirmer s’il est sur la bonne voie ou s’il doit ajuster sa stratégie.

L’art de la reformulation est une autre astuce utilisée en cold reading. En répétant avec ses propres mots ce que l’interlocuteur vient de dire, le cold reader peut donner l’impression de comprendre profondément ses pensées et ses émotions, alors qu’il ne fait que répéter ce qui a été dit quelques instants plus tôt.

La technique du pivoting consiste à changer subtilement de sujet en cours de discussion pour éviter d’être contredit ou de se retrouver dans une impasse. En redirigeant habilement la conversation vers un autre domaine, le cold reader peut maintenir l’illusion de contrôle et de maîtrise.

Enfin, la validation et la rétroaction positives sont des éléments clés du cold reading. En encourageant l’interlocuteur à acquiescer ou à confirmer les informations données, le cold reader renforce la crédibilité de ses déductions et crée un climat de confiance propice à une lecture réussie.

Le cold reading est une technique fascinante qui repose sur des principes de communication, de psychologie et de suggestion. En observant attentivement son interlocuteur, en posant des questions ouvertes, en utilisant des techniques de validation et en faisant preuve d’habileté dans la reformulation et la redirection de la conversation, un cold reader peut donner l’illusion de lire dans les pensées et de prédire l’avenir. Cependant, il est important de rappeler que le cold reading n’a rien de surnaturel et repose uniquement sur des méthodes de manipulation et de suggestion.
Les personnes qui pratiquent le cold reading doivent donc faire preuve d’éthique et de responsabilité dans l’utilisation de ces techniques, en veillant à ne pas abuser de la confiance de leur public et à ne pas porter préjudice à autrui.

Vous pouvez également découvrir